13 janv. 2012

Un premier e-édito !

Et ouais ! Après des mois et des mois et encore un peu plus, nous avons enfin pris le mulot à une main et travaillé nuit et jour afin de pondre ce magnifique, ce sublime, ce rêvé www.racailles.info !


Alors là, lecteur-lectrice, tu te dis probablement "Mais c'est dingue ! Ils ont enfin bossé à Racailles !". Rassure-toi : nous n'avons pas eu à taper une ligne de programmation et au bout de 3 clics et 10$ versés à une multinationale immorale et monopoliste le tour était joué. C'est donc ici que nous allons pouvoir publier notre vrai boulot (hum hum) en lien avec le journal papier - que toute l'agglomération caennaise s'arrache à chaque numéro - et aussi le journal sonore qu'est l'émission sur la radio associative TSF98. Mais si un site internet n'était que la transcription des autres formes de publications il n'aurait que peu d'intérêt. Non ! Là on va en plus - en bonus track - te filer des infos fraîches et régulières avec la complicité de notre frère d'arme Résistances Caen, des photos, des vidéos, les billets des rédacteurs de Racailles, les dessins de notre dessinateur de choc, etc... Et comme on veut se donner une étiquette de politiquement correct (ou comme on est démagogo ?!) on dira que l'avis de chacun nous intéresse, on laisse un espace pour réagir dans chacune des publications...

Et puis pour qu'internet ne te fasse tout de même pas passer votre temps derrière un écran, seul-e, à ressasser des idées noires et peut-être tomber dans la folie paranoïaque et maladive en attendant la fin du monde, on invite tout le monde (pas trop quand même) à venir nous rencontrer lors de nos réunions de rédac' (on se la pète à appeler ça comme ça) chaque mercredi aux alentours de 19h au Bar de la Fac à Caen. On vous en dit plus dans la rubrique "Contact" de toute façon alors trêve de blabla, va te promener dans nos rérigrinations politico-satiriques racaillesques en explorant ce site !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Commentez comme vous le souhaitez, mais sans donner raison au point Godwin...