5 nov. 2012

Animaux - un racisme inversé [+AUDIO]

COUP DE GUEULE DE XX diffusé dans Racailles Radio

Alors ce soir je pousse un coup de gueule comme on dit dans les familles crasseuses de France. Je suis là pour vomir ma haine des troupeaux de bovins meuglant leur haine viscérale de l'étranger et des camps de roms a proximité de chez eux. 


Je ne sais pas si vous avez vu cette vidéos aux informations ou sur internet où l'on voit la lie de l'humanité réclamer la non installation de familles de Roms à proximité de chez eux. On les voit manifester dans leur petit village du nord de la France, à Hellemmes, avec force de banderoles anti-roms et autres drapeaux, allant jusque chez le maire pour l'insulter, lui cracher dessus, et scander des slogans xénophobes concernant l'installation de 5 malheureux mobil-homes pour 5 familles roms. J'ai eu envie de vomir, j'ai cru attraper une gastro-irritante, j'ai eu des hauts le cœur en écoutant ce ramassis de sacs à merde, de bons à rien, de bêtes grasses et veules, bouffies par la connerie, parfois l'alcoolisme et souvent la misérabilité de leur sort, jalousant leur semblables connaissant une condition plus difficile que la leur. Ces gens sont des animaux, de ces animaux qui marchent en troupeaux, quitte a se diriger ensemble vers leur caveau, de ces animaux qui provoquent les grandes boucheries et les abattoirs géants, des animaux qui nous rappellent que l'espèce humaine n'est qu'un animal de plus qui a mal tourné, car prêt à dévorer sa propre espèce, et se parasitant elle-même. 

Ces gens sont habités par leur petit égocentrisme misérable qui se résume à leurs préoccupations quotidiennes directes, leur environnement immédiat, les personnes qu'ils côtoient dans le peu qu'ils possèdent de sociabilité (travail, famille, voisinage). Et dès que ce petit tas de fumier qu'ils
sont glorieux d'avoir batis leur paraît menacé, ils montent au créneau tels les hérauts d'une cause dont ils ne connaissent même pas les tenants et les aboutissants. Ainsi, ils manifestent contre l'implantation de familles roms dans leur voisinage, avant même de savoir s'il y a une quelconque justification à refuser cette implantation. Ces gens ne sont même pas des citoyens, ils se contrefichent de la cause commune, du fait que nous soyons une espèce sociale devant coopérer ; tout ce qu'il veulent, c'est continuer de croupir dans leur microcosme pourri, continuer de consommer aveuglément, continuer de réclamer de la sécurité pour eux mais surtout pas pour les autres, continuer de se sentir chez soi envahi par des indigènes, continuer de sentir le moisi de leurs pensées viciées. Ces gens là les ami-e-s, je les conchie, je les exècre, je ne leur pardonne même pas de ne pas avoir de conscience de classe, comme disait le vieux barbu (pas Dieu, l'autre). Ils ont érigé le chacun pour soi en doctrine, ils revendiquent la méritocratie et la lutte des places, alors qu'ils n'ont pour seul mérite que de savoir écraser leur prochain et n'ont aucun mérite à cela, parce qu'il n'ont pas compris ce qu'était l'humanité, la cause commune, la coopération, la solidarité et l'entraide. Je pense que ces gens sont des tares de l'espèce humaine, des erreurs de l'évolution darwinienne, des rebuts de la société devant théoriquement disparaître mais qui, au lieu de cela, arrivent à s'agripper sur le dos de la bête comme des parasites, et malheureusement se multiplient.

Ces gens ont une existence et un mode de vie contre-nature, en dépit du bon sens, de l'environnement, d'autrui, mais le pire c'est que leur pensée est coloniale et dominatrice, c'est à dire qu'il veulent imposer leur conduite fasciste et terne à l'ensemble de leurs congénères, d'où leur intolérance extrême envers ce qui est différent d'eux. Ils veulent donc l'uniformité, l'uniformisation et pourquoi pas l'uniforme ?!
Les rassemblements réalisés pour s'opposer au mariage gay ou à l'adoption par des couples gays regroupent les mêmes crapules, endormies par leur existence insipide ; ce sont des fanatiques, des fondamentalistes, des prosélytes, voulant imposer à autrui leur façon de penser et de se mouvoir ! Mais pour quelle raison ? En quoi peuvent-ils imposer à leur prochain leurs façons de penser, de vivre, de se vêtir ou bien de faire l'amour ? De quel droit ? Qu'ils ferment leur claque-merde ou nous leur imposeront à notre tour un supplice sordide ! Je ne sais pas... la sodomie avant le mariage par exemple ?! 

manifestation à Hellemmes (59)
Ah, ça fait du bien de vomir ma haine à mon tour ! Ça soulage. Et puis je m'identifie un peu à eux en adoptant le même comportement... J'aimerais justement qu'on leur tienne plus souvent ce genre de discours du racisme inversé, pour qu'ils ressentent ne serait-ce qu'un peu la douleur qu'ils génèrent.

XX

Également à lire : Homophobephobe ?

3 commentaires:

  1. Il n'y a pas de racisme inversé, seulement du racisme...
    La sodomie n'est pas un sordide supplice, c'est une pratique sexuelle, si elle est imposée ça le devient, mais je ne vois pas le rapport avec l'article (ni le but recherché par cette "punition")... et dire que ces cons sont rien que des animaux ben non, ce sont bel et bien des humains, qui eux sont capables de bien plus grandes atrocités que les autres animaux... Bref, chacun ses coups de gueules

    RépondreSupprimer
  2. "Il n'y a pas de racisme inversé, seulement du racisme... "
    ouah, c'est profond ça ! mais ça mériterait d'être étayé un peu. Le texte ci-dessus est un billet d'humeur radiophonique (donc dans un format particulier) ayant pour objet de renvoyer dans la tronche des anti-roms leurs comportements xénophobes. ça paraissait clair pourtant, c'est d'ailleurs la première fois que je suis obligé de l'expliquer...
    Quand à la sodomie avant le mariage, je pense que pour les cathos il s'agit d'un sordide supplice. Si tu ne vois pas le rapport avec l'article, tu devrais peut être le relire...
    Enfin, quand aux animaux, il s'agit non pas d'une comparaison mais plutôt d'une métaphore qui est d'ailleurs justifiée dans le premier paragraphe, sauras-tu retrouver cette justification ?
    Bref, chacun ses coups de gueules, mais on a les coups de gueule qu'on mérite..

    RépondreSupprimer
  3. Pour être honnête, j'avais du mal à trouver la bonne info avec tous les blogs qu'il y a dans ce domaine. Et je suis tombée sur vous ! Je crois qu'on a la même passion et qu'on partage beaucoup de goûts en commun ! Bravo et merci ! Je vous ajoute.

    RépondreSupprimer

Commentez comme vous le souhaitez, mais sans donner raison au point Godwin...