9 sept. 2013

Honeywell : pas d'accord à l'amiante !


« Atchoum, atchoum, atchoum !
- A tes souhaits, à ton boulot, à ton cancer »
proverbe condéen
On vous avait parlé du combat des Honeywell dans Racailles n°65.
Belle preuve que ce n'est pas parce que l'usine a fermé que le combat est terminé. Les gars et les filles d'Honneywell (Condé-sur-Noireau) ne lâchent rien et viennent de se prendre une nouvelle claque. Alors que leur site ait définitivement fermé depuis juin dernier, ils attendaient en cette fin d'été une décision concernant la reconnaissance du temps d'exposition à l'amiante. Jusqu'ici effective pour la période 1960-1996, ils espéraient pouvoir l'étendre jusqu'à la fermeture de l'usine. Mais douche froide fin août : le Premier Sinistre annonce que la reconnaissance n'est étendue que jusqu'à 1999. Trois ans de gagnés au lieu de 17 ! Pour tous c'est une véritable honte, un foutage de gueule sans nom. Ils en veulent aussi à Alain Tourré, leur député, tout content d'avoir décroché le pompon.


Que signifie cette reconnaissance ? Pour chaque année travaillée en contact avec l'amiante, un travailleur gagne, grâce à cette reconnaissance, un trimestre supplémentaire pour la retraite. Les 500 personnes concernées par la mesure espéraient donc enfin voir une petite éclaircie dans la galère du chômage, certains pensant pouvoir accéder à une retraite à taux plein.
Or l'extension n'est finalement que de 3 ans car, durant ces années, les mesures du taux d'exposition à l'amiante n'ont pas été faites. Pour la période 2000-2013 les salariés comptent bien continuer de se battre car, selon eux, l'exposition a toujours été importante même si elle est inférieure à 5 fibres/litre d'air. Selon le Code du Travail et la jurisprudence, le niveau de fibre doit être le plus proche possible de zéro. Il faut donc s'attendre à un combat auprès des tribunaux car pour eux les arguments de l'Etat ne tiennent pas et ne répondent qu'à une logique financière... Nous continuerons de suivre ce combat et de vous en informer.

Pour aller plus loin :
Toute l'actu des ex-Honeywell est sur un blog : http://exhoneywell.blogspot.fr/
Egalement sur à (re)lire : La saint valentin, fête des amianteux (Racailles n°61)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Commentez comme vous le souhaitez, mais sans donner raison au point Godwin...