17 mars 2013

Le monde selon Philippe Duron.


ARTICLE PUBLIÉ DANS RACAILLES n°66 (printemps 2013)

La rédac' est divisée après que l'un d'entre nous ait pondu cette image de Duron et sa panoplie de casquettes. Satyre, info ou populisme ? Acte militant ou politicien ? On a fait le choix de la publier. Cela faisait longtemps que l'on souhaitait y voir un peu plus clair sur les multiples fonctions (et pas seulement mandats) assurées par le Messie des socialistes locaux. Le constat est obscur, opaque, et pour le moins alambiqué ! On ne sait pas vraiment où son rôle est symbolique et où il agit plus ou moins efficacement. Régulièrement la presse traditionnelle s'essaie à établir des classements divers sur le cumul des mandats (à défaut de voir par la loi - repoussée aux calendes grecques par un jeu politicien - l'effectivité d'une limitation). Et à chaque fois notre poulain made in Normandy est au top : 7ème dans Le Monde (08.10.2009) et plus récemment n°1 dans Le Parisien Magazine (08.02.2013) qui dresse en même temps une liste [restant incomplète] de 4 mandats et 24 fonctions. De nombreuses fonctions sont certes liées aux mandats, notamment de Maire ou de député ; mais est-ce pour autant une légitimation de cette organisation de la gestion institutionnelle et politique ? Et accepter ou désirer accomplir d'autres tâches est-il compatible avec les mandats en question ? Derrière cela se posent ainsi des questions majeures : la professionnalisation de l'exercice du pouvoir d'élu (les Verts ou les Communistes en sont également experts voire dépendants) ; l'absence de renouvellement ; le mélange entre ambition personnelle et de recherche de prestige par le pouvoir et surtout la nature même du pouvoir de la « démocratie représentative ». Alors oui, on s'est pris au jeu de la mise en scène de tout cela et quoi qu'on en dise, c'est assez impressionnant ! A qui le tour ?!
Et encore, à peu de choses près on aurait pu mettre Dexia !!! (voir notre article "Qui a les jetons de Dexia ?")


De plus, des éléments manquent. Gérard, un lecteur de Vire, nous indique : "Philippe DURON est aussi président régional pour la Basse-Normandie à la fédération hospitalière de France. La région B-N de la FHF a soutenu la fermeture de la maternité de Vire". Combien y en a-t-il encore ?!!

à télécharger en PDF ici