18 oct. 2014

"Être de gauche" - Mots doux aux adhérents du Parti Socialiste

"Être de gauche" a un sens qui n'aurait pas dû changer. Si vous êtes persuadés du contraire, s'il vous plaît, dites vous de droite, ça nous rendrait service.
Vous avez eu l’occasion de prouver qu'un autre modèle social était probable, qu'une autre solution que l'austérité, le nucléaire et la fellation patronale était possible. Seulement vous n'avez rien fait. Pire. Vous avez dégradé nos conditions de vie.

Une fois vos leaders applaudis par les patrons, vous osez encore prétendre au titre de "socialistes" ? Mon dieu... Réfléchir vous fait-il si peur ? 

Vous êtes coupables de laisser une expression politique se transformer en son contraire, coupables de trahison idéologique en accentuant la misère et entraînant une décrédibilisation d'un idéal social. Vous avez fait fort !
Et encore, si les citoyens de ce pays avaient le temps de réfléchir..! Et bien non. La plupart se réfugieront dans l’extrême droite à défaut de chercher une vraie réponse politique, de gauche... C'est simple, vous avezune fois de plus mâché le travail au Front National.

"Rendre sa carte du PS".
Si pour vous l'aboutissement de votre cheminement politique consiste à garder une certaine estime de vous-même en satisfaisant votre bonne conscience, vous êtes perdus. 
Adhérer à un parti comme le vôtre aujourd'hui signifie applaudir à la fin des discours, distribuer des tracts que vous n'avez même pas écris, défendre à tout prix votre parti ou Sauveur Suprême, et voter. 
Bref, vous ne servez à rien. 

"Je suis au PS mais je ne suis pas d'accord avec le gouvernement et la ligne directrice du parti". Il n'y a plus de compromis à faire. Votre silence a signé l’arrêt de mort du Parti Socialiste. Vous vous êtes suicidés !
Au profit de qui ? De sûrement pire que vous.
Dans tous les cas soyez sûrs d'une chose, je serai le premier à profaner vos tombes.

J-B YEPMAN

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Commentez comme vous le souhaitez, mais sans donner raison au point Godwin...