14 juin 2014

Mais au fait, pourquoi ils font grève les cheminots de la SNCF ? [VIDÉO]

Depuis plusieurs jours, les cheminots et agents des différents corps de métiers de la SNCF se sont mis en grève pour tenter d'imposer un autre "paquet ferroviaire" que celui proposé dans les prochains jours au Parlement par le Gouvernement.

Nous nous sommes ainsi rendus à l'Assemblée Générale des personnels en lutte au dépôt de Caen le 12 juin dernier, nous avons suivi leur manifestation (nos photos à voir ICI) et nous avons rencontré Antoine Pendu de SUD Rail et David Cardin de la CGT Cheminots qui nous ont expliqué les pourquoi et comment de cette grève que nous soutenons ! Et oui, à Racailles on s'intéresse au fond plutôt que de parler de "clients pris en otages" pour évoquer des usagers qui n'y comprennent parfois pas grand chose compte tenu du matraquage dépolitisé et hostile du conflit social des médias dominants.


3 juin 2014

Le 70ème anniversaire du Débarquement célèbre la dictature... des marchés financiers !


« La guerre, c’est la paix. La liberté, c’est l’esclavage. L’ignorance, c’est la force ». 
George ORWELL, 1984


On n'aurait jamais pensé que le 70ème anniversaire du Débarquement et de la Libération nous balancerait cette phrase en pleine tronche. Alors qu'au travers d'une immense opération militaire on célèbre la paix, la lutte contre le fascisme, la solidarité, les bases de la construction de l'État social, deux forums se déroulant à Caen détournent, déforment et travestissent ces messages et ces valeurs afin de glorifier l'ultra-libéralisme mortifère, les carences de nos démocraties soumises à la dictature des marchés, avec en arrière-plan le fameux Traité de libre-échange transatlantique (alias TTIP/TAFTA). Se déroulent ainsi début juin :

  • le « Forum International de Caen » du Parlement Européen des Jeunes (PEJ) du 29/05 au 08/06 avec comme principaux partenaires les groupes AXA et Vivendi ;
  • et surtout le « Forum de la Liberté et de la Solidarité » co-organisé du 04 au 06/06 par l'AmCham – Chambres de commerce américaine en France et auprès de l'Union Européenne – et le Mémorial de Caen. Un événement rassemblant des dizaines de PDG de multinationales, des responsables politiques, économiques et militaires (OTAN). Invitons-nous y de force !


Le Mémorial en Disneyland pour PDG

« Forum de la Liberté et de la Solidarité ». Avouons qu'il y a de quoi rire. Vous aurez deviné qu'il s'agit avant tout de la liberté d'entreprendre et de la solidarité entre multinationales, rien d'autre ! Une grand-messe du libéralisme et du libre-échange dans la plus cruelle des mondialisations. Et d'emblée le ton est donné : « réfléchir à l’héritage d’Overlord et du plan Marshall pour le renforcement des relations transatlantiques autour des nouveaux enjeux économiques et sociaux du XXIème siècle  ». Voilà le but de ce forum : souiller la mémoire collective et l'utiliser comme slogan publicitaire afin de déballer et propagander le dogme libéral ! Et pour cela on se bouscule au portillon du Mémorial de Caen, étonnamment fier d'organiser un tel événement. La liste des participants et des partenaires est visible sur le site internet du Forum. 

On y trouve donc les AmCham française et européenne, présidées par des dirigeants de General Electrics (vous savez, ceux qui veulent racheter Alstom), Total, Carrefour, Publicis, Airbus, Safran, BNP Paribas, FEDEX, Citigroup, Sanofi, Mars Inc, Crédit Agricole, Carlson wagons-lits, Coca Cola, Korn Ferry, GDF-Suez, Vivendi, etc. Mais aussi des ministres Français ou Américains, le directeur général finances de la Banque Mondiale, le Général Commandant Suprême Allié Transformation au sein de l’OTAN, ou l’Amiral Commandant des Opérations Spéciales de l'US Navy. D’autres sont moins connus du grand public (détaillées dans cet article de la Fase-BN). De quoi démontrer à tous les débiles croyant à un soit-disant Nouvel Ordre Mondial qu'il n'y a pas à chercher on ne sait quelle force complotiste obscure : tout est là ! 

Ce ne sont pas les 2 ou 3 historiens convoqués pour faire sérieux, l’ex-présidente de l’Eire invitée pour faire écolo avec la Fondation Mary Robinson Climate Justice ou encore les Prix Nobel Amartya Sen (économie) ou Elie Wiesel (paix) qui vont changer l’orientation générale de ce colloque : tous sont là pour servir de caution.

Le Plan Marshall plutôt que Les Jours Heureux

Le programme du forum réserve bien des surprises. Ainsi apprend-on que l'opération Overlord a « contribué à la construction (...) politique, économique et philosophique (…) du monde contemporain ». Est ainsi niée la prédominance du Conseil National de la Résistance (CNR), dont le programme fut appliqué dès la sortie de la guerre avec les formidables avancées sociales (Sécurité Sociale, retraites, comités d'entreprises, encadrement des conditions de travail, droit syndical, statut de la fonction publique, nationalisation des secteurs stratégiques, etc).

Mais à quoi sert cela 70 ans plus tard ? L'argument d'un prétendu archaïsme est d'ailleurs de plus en plus courant en même temps que le détricottage se fait, comme en rêvait Denis Kessler (ancien dirigeant du MEDEF) qui écrivait en 2007 dans la revue Challenge : « Le modèle social français est le pur produit du Conseil national de la Résistance. (...) Il est grand temps de le réformer, et le gouvernement s’y emploie. (…) La liste des réformes ? C’est simple, prenez tout ce qui a été mis en place entre 1944 et 1952, sans exception. Elle est là . Il s’agit aujourd’hui de sortir de 1945, et de défaire méthodiquement le programme du [CNR] ! » (article repris ici).