3 juil. 2014

Avec le Festival Strabisme, y a de quoi faire loucher votre plus beau regard !

En ce début juillet, on aurait pu vous reparler du festival Beauregard, sa grosse machinerie, son instrumentalisation politicienne par le Maire d'Hérouville St Clair (14) Rodolphe Thomas, son statut de festival porté par une boîte privée... Mais ça on en a déjà parlé (voir ICI) et ça avait fait polémique au sein même de notre rédac. On aurait pu aussi opposer Beauregard #6 et Strabisme #2 (deux festivals se déroulant simultanément dans l'agglo de Caen) dans un combat pouvant paraître inégal, sorte de David contre Goliath musical. Mais ce n'est pas du tout un combat. Plutôt un côté pile et un côté face de la culture, deux visions très (très) différentes d'appréhender le riche et varié monde des festivals. Car comme le disent les organisateurs du Festival Strabisme : « l’occasion [est] trop belle de lorgner vers la différence, vers quelque chose d’alternatif , d’ouvrir les yeux sur d’autres choses, un regard qui ne serait ni beau ni moche mais différent, bizarre, décalé, un regard rageur et envoûtant, un regard de biais sur la musique, un… strasbisme quoi ! ». Alors, comme on préfère toujours les petits, que ce sont les copains et qu'on ne parle pas beaucoup d'eux, c'est uniquement de ce Festival Strabisme dont on va parler, et ça en vaut la peine, faites nous confiance !

Affiche de Strabisme #2 - 2014

Comment qu'c'est né ?

Strabisme est un festival né presque par hasard en 2013. Il s'agissait de recevoir le groupe Mouth Of The Architect dans des conditions dignes de sa venue et de son exclusivité (unique date en France). L'idée d'inviter d'autres groupes est alors apparue. Puis l'ambition de deux soirs de concerts et sur deux scènes s'imposa afin de pouvoir caser tout le monde dans la programmation. C'était parti ! La première édition se déroula ainsi au Bistrot des Halles (sur la presqu'île de Caen) et c'est de nouveau là-bas qu'a lieu cette édition 2014 dont l'ensemble du programme est présent sur leur site et l'événement Facebook.

Du total Do It Yourself (DIY)

Pour faire simple, le Festival Strabisme fonctionne comme les concerts DIY que nous vous avions décrits dans une précédent article (à lire ICI). Les groupes tournent et sont programmés grâce à un vaste réseau basé sur une sorte de circuit-court culturel où échange et bouche à oreille sont les maître-mots, auxquels s'ajoutent une curiosité et une passion musicale bouillonnantes ! De nombreux artistes parviennent ainsi - grâce à ce type d'événement - à jouer partout en France et en Europe et tentent de vivre de leurs prestations.

Côté tunes c'est l'autofinancement qui est de mise pour un budget de seulement 2000€ environ. La recette sert à se rembourser de l'ensemble des frais avancés (matériel, sono, déco, communication, cantine et bouffe, buvette des artistes) et payer les groupes, prioritairement ceux qui viennent de loin. Le public est très sensible à ce fonctionnement qui, au-delà de la programmation, contribue au succès de ce type d'événement. Selon Agathe, l'une des organisatrices bénévoles