4 mai 2017

L'injonction à aller voter

Il n'y a pas de plus profond mépris que celui-ci. Faire barrage, quel renoncement de la pensée.
Aller voter pour une pute snob à la merci des oligarques et de la finance mondialisée et de leurs lobbies. Un jeune requin méprisant, taxant des ouvrières d'analphabétisme ou crachant sur des chômeurs ne pouvant se payer un costard à 1000 balles. Un type qui n'a jamais réellement connu le monde du travail, né avec une cuillère en argent dans la bouche. Un tricheur qui déclare autant de revenus que l'ouvrier Poutou lorsqu'on sait qu'il a récolté plus d'un million d'euros lors d'une opération de spéculation lorsqu'il officiait au sein de la banque Rothschild. Un énarque artisan du rapport Attali sur la compétition sous Sarkozy, soufflant le projet de CICE à Hollande, qui a construit la loi Macron et œuvrant dans l'ombre à la loi travail.

Et on nous exhorte à lui filer notre voix ?!

Voter pour la cause afin d'éviter la conséquence, voilà où nous en sommes arrivés : une impasse, une absurdité sans nom.
Dans quel camp sommes-nous ?