15 nov. 2019

Quatre mois de lutte(s) dans le rétro !

Article radiodiffusé dans Racailles Radio
du vendr. 08 novembre 2019 


Ça faisait 4 mois qu'on avait quitté les ondes de Radio Bazarnaom, et c'est encore le bordel ! Ce qui n'est pas pour nous déplaire....
uitté les ondes de
Pour démarrer la saison, je vous propose de regarder l'actualité des luttes à travers un entonnoir... Non, il ne s'agit pas de regarder BFM à travers les orifices d'Anthony Kavanagh ! Quand j'évoque l'Antho-noir, c'est pour vous proposer de partir de l'international pour aller vers le local...



Viva Zapata, Rojava, Hong-Kong, Amérique latine...

26 ans... cela fera 26ans en janvier que les Zapatistes ont conquis l'indépendance de plusieurs communautés au Chiapas. En 2003, ils ont laissé de côté la conquête par les armes pour se concentrer sur l'autogestion des communautés : la mise en place d'une démocratie qui part du bas;organiser de manière autonome l'agriculture, l'éducation, la santé, la justice... Et ça fonctionne ! Les zapatistes ont annoncé cet été la création de 7 nouveaux caracoles s'ajoutant aux 5 existants. 
Qu'un des rares territoires alternatifs au capitalisme s'étende, ce n'est pas qu'une petite bonne nouvelle. Viva Zapata ! 

Tandis qu'au Rojava, Erdogan - c't'enfoiré - fait chanter ses canons.
Mais les Kurdes ne lâchent pas, les idées de liberté et résistent même aux gros cons ! La poursuite de cette autre alternative nommée communalisme libertaire au Rojava est malheureusement prise en étau entre 2 dictateurs : Erdogan et El-Assad... Un voisinage difficile...

Ailleurs, les luttes fleurissent et parfois persistent, comme en Algérie où la contestation se poursuit depuis février pour mettre à bas le régime autoritaire et corrompu qui est au pouvoir depuis les années 90. 
À Hong-Kong on lâche rien ! 
Les grèves et marches climatiques rassemblent toujours plus de monde sur la planète.
D'autres soulèvements populaires et spectaculaires jaillissent aussi, comme à Barcelone, au Liban, en Irak, en Équateur, en Bolivie ou au Chili. 
De même qu'en Haïti qui se révolte contre la pauvreté et les politiciens corrompus qui se succèdent au pouvoir : Ayiti kembe pou kraze pouvoi coronpu lan !

Tous ces soulèvements ne sont pas identiques, certes. 
Mais tout de même, ça fait du bien de voir les populations du monde se réveiller un peu ! Car il y a au moins un point commun : la dénonciation de la confiscation du pouvoir ou des ressources par quelques-uns pour leur propre profit.

Autre caractéristique intéressante : d'un détail peut jaillir une révolte plus large.
Comme au Liban, avec la taxe sur Whatsapp.
Au Chili, avec l'augmentation du ticket de métro.
En Équateur, c'est parti d'une augmentation des prix du carburants....

En France, quel sera notre prétexte ?

Tiens, tiens ça nous rappellerait pas la crise de jaunisse qui a donné la fièvre au gouvernement l'année dernière ? 
Alors en France, quel sera notre prétexte ? Ce n'est pas les raisons qui manquent... Pour gratter quelques milliards d'euros d'exonération pour les plus riches,entreprises ou actionnaires, le gouvernement tape dans tous les coins ! 

Les services publics continuent de morfler :
- la grève des urgentistes se poursuit depuis le 18 mars. Pourtant,dans le nouveau budget de la Sécurité sociale, des économies de 4,4 milliards sont prévues, dont 800 millions de restrictions budgétaires pour les hopitaux. Un panneau "Danger ! Chute de personnels" devrait être ajouté sous les fenêtres du CHU au cas où une nouvelle personne craque...
- les pompiers continuent également leur mouvement initié en juin. Ils dénoncent le manque d'effectifs alors que le nombre d'interventions augmente... et le nombre d'agressions aussi. Y a le feu chez les pimpoms et c'est pas la répression qu'ils ont subi le 15 octobre qui va les calmer.
- dans l'enseignement, les ordres contradictoires, la réforme de l'enseignement professionnel, la réforme du bac, Parcoursup dégradent les conditions de travail des personnels qui subissent toujours plus de pression. Ce qui conduit parfois à des drames que le suicide de Christine Renon a visibilisé. On dénombre 11 suicides depuis septembre, 58 l'année dernière. On n'oublie pas les accompagnantes d'élèves en situation de handicap, déjà précaires, à qui on demande de travailler 5 semaines de plus... pour gagner moins.
- dans les transports, la RATP a réussi une grève monstre le 13 septembre sur la question des retraites et a proposé la grève illimitée à partir du 5 décembre. Quant à la SNCF, ça craque aussi : les droits de retrait et les grèves s’enchaînent.
- aux impôts aussi, nouvelle grève le 15 novembre.
- même chez les flics ça gueule. Mais pour eux, le pouvoir cède plus vite. Allez savoir pourquoi....

Dans les secteurs marchands, la mise en place de la loi travail continue de faire progressivement des dégats : les licenciements massifs - euh pardon - les plans de sauvegarde de l'emploi continuent. Je pense toujours à Carrefour qui touche chaque années des centaines de millions d'euros d'argent public par le CICE, à la base, destiné à créer ou à préserver les emplois... Mais Carrefour a supprimé plusieurs milliers d'emplois l'année dernière. Cherchez l'erreur ! 
Et quand on retourne chez soi, c'est pas mieux ! La réforme de l'assurance chômage est mise en place depuis le 1er novembre. Avec le durcissement des conditions d'indemnisation pour les chômeurs et chômeuses, c'est 1,2 millions de personnes vont voir leurs droits baisser. Oui mais les démissionnaires et les indépendant-es pourront toucher le chômage... enfin sous certaines conditions,Lorsqu'on fait les plus et les moins, c'est 3,4 milliards sur 3 ans que l'État va économiser sur ces fainéants de chômeurs...

Parallèlement le coût de la vie augmente : après l'augmentation des prix de l'électricité de 7% en 2019, c'est le gaz qui prend 3%. Des hausses qui en amènent d'autres : +18% de coupures d'électricité et +10% de coupures de gaz au 1er semestre 2019. L'hiver va être froid pour les pauvres...
Idem pour les exilé-es. Moins de 10 jours après l'expulsion de 200 personnes du squat du Marais, on coupe l'électricité à 160 autres à la Grâce de Dieu. Merci à cette fistule de Fiscus et à cette brute de Bruneau !

Pendant ce temps, là-haut, on entretient des débats sur le voile et on donne des interviews à Valeurs Actuelles ou bientôt Rivarol ?! Merci Macron !
Heureusement, il y a des bonnes nouvelles : 800 millions d'euros d'investissements supplémentaires de l'État pour le climat. Youhou ! C'est juste 2 fois moins que l'augmentation du Budget de la Défense. Et c'est surtout 40 fois moins que ce que préconise le GIEC pour respecter l'accord de Paris. 

Voilà. Vous n'avez plus qu'à choisir votre étincelle ! 

Yen a un peu plus, j'vous le mets quand même ?
Alleeeeeezzzzzz. On termine avec la réforme des retraites : au-delà des détails techniques, on en comprend le sens en 2 phrases. 
Premièrement, le gouvernement veut mettre un plafond au montant des retraites versées alors que le nombre de retraités devrait augmenter d'1/3 d'ici 2050. Les pensions ne peuvent que baisser.
Deuxièmement, on va cumuler des points sur un compte toute notre vie... Et au moment de partir à la retraite, c'est le gouvernement qui décidera de la valeur du point pour équilibrer les comptes. En gros, c'est comme si ton salaire, c'était des points et qu'à la fin du mois, ton patron décide de la valeur du point. Pratique pour baisser facilement le montant des pensions ! C'est pas moi qui le dit, c'était François Fillon en 2017.

Ok c'est bien d'être énervé mais maintenant on fait quoi ?!

Et bah on choisit une date pour y aller toutes et tous en même temps ! Et si je devais miser sur une seule date pour commencer la révolution, je mettrais bien une 'tite pièce sur le jeudi 5 décembre ! Grève reconductible et blocage de l'économie en perspective. Le mot d'ordre principal est sur les retraites, mais honnêtement, si nous sommes nombreuses et nombreux dans la rue, on n'aura pas envie de s'arrêter là ! 
Grève, blocages, occupations ! 

Michel Legransoir

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Commentez comme vous le souhaitez, mais sans donner raison au point Godwin...